Maintenant que les bonnes résolutions ont été prises, il ne reste plus qu’à les mettre en pratique ! Je vous propose donc cette semaine une recette simple, mais haute en couleur et en goût, grâce à une épice qui vous permettra de sublimer les bonnes pâtes que vous aurez choisies : le safran. 

Le safran, originaire d’Asie Mineure, a été introduit en Europe, et plus précisément en Espagne, par les Arabes. En Italie, ce serait un moine du Tribunal de l’Inquisition, originaire des Abruzzes, qui aurait introduit l’épice en Italie au XIVe siècle, bien qu’il semble qu’en Italie méridionale, en particulier en Sicile, la récolte était déjà présente. Environ 90% de la production mondiale de safran provient d’Iran. En Italie, le safran est produit dans différentes régions, dont certaines bénéficient d’une appellation d’origine protégée : le safran de l’Aquila (Abruzzes), le safran de Sardaigne et le safran de San Gimignano (Toscane, province de Sienne). Il existe d’autres zones de culture, notamment en Sicile, dans les Marches et en Ombrie.

Pasta allo zafferano

Les penne au safran sont un plat de pâtes colorées et savoureuses, à la fois raffinées et gourmandes, grâce à l’accord parfait entre l’épice et le parmesan ; rappelant toutes les saveurs du risotto alla milanese, mais dans une version plus légère.

La particularité de cette recette réside justement dans son mode cuisson, qui rejoint celui du risotto. Les penne (ici rigate mais les lisses sont plus adaptées) sont cuites avec un oignon revenu dans le beurre et l’huile, en ajoutant progressivement du bouillon chaud. Il est évident que votre plat sera bien meilleur si vous préparez vous-même votre bouillon de légumes à l’avance. Le parmesan, ajouté en fin de cuisson, donne de la douceur au plat, en formant une texture crémeuse.

Le safran est l’une des épices les plus appréciées et les plus utilisées dans le monde. Sa couleur dorée donne à chaque plat un arôme et une saveur incomparables. Il est important de rappeler qu’il doit toujours être ajouté en fin de cuisson, afin de ne pas dénaturer son parfum.

Ici, nous avons la chance d’avoir un producteur dans la famille, à Castelcivita (Campanie), et je ne peux QUE vous conseiller de l’acheter en filaments. Le goût en vaut vraiment la chandelle (et même si ça semble plus cher à l’achat, vous ferez des économies en réalité, car vous n’utiliserez que quelques filaments par personne). Il faudra alors les faire infuser dans une tasse de bouillon chaud pendant 30 à 40 minutes avant de les ajouter au plat.

Penne au safran

  • Portions: 4
  • Difficulté: Moyen
  • Imprimer

Ingrédients

400 g de penne

50 g de beurre

1 oignon

12 à 16 filaments de safran (ou 3 à 4 g de safran en poudre)

50 g de parmesan

1 verre de vin blanc

1l de bouillon

Huile d’olive vierge extra

Sel

Poivre

Instructions

  1. Commencez par faire chauffer le bouillon. Puis épluchez l’oignon, émincez-le, et faites le revenir avec le beurre fondu et un peu d’huile d’olive.  
  2. Lorsqu’il devient translucide, ajoutez les penne et mélangez bien pour qu’elles absorbent tout le jus.
  3. Versez ensuite le verre de vin blanc et laissez les pâtes l’absorber tout en remuant. Continuez ainsi avec le bouillon, comme pour un risotto classique, jusqu’à ce que les pâtes soient cuites.
  4. Deux minutes avant la fin de la cuisson, ajustez en sel puis versez les filaments de safran et le bouillon dans lesquels ils auront trempé au préalable. Mélangez bien afin que les pâtes deviennent uniformément jaunes et éteignez le feu. 
  5. Poivrez, versez le parmesan et mélangez à nouveau. Servez aussitôt !

Petit plus :

Utilisez les filaments pour décorer vos assiettes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *