P

Pappardelle aux cèpes

Existe-t-il plus douce, plus poétique façon de glisser de l’été vers l’automne qu’une balade en forêt ? Observer le changement de saison à travers les arbres et leurs sublimes couleurs. Sentir l’humidité encore tiède des sous-bois lorsque perce un rayon de soleil dans la clairière…
Eh bien oui ! Et ça se passe chez vous !


Après l’effort, le réconfort ! La promenade dans les bois, pourquoi pas, mais hors de question de revenir les mains vides ! Cette semaine c’est la fin de l’été, le début de l’automne : il fait doux, il pleut, il refait doux, il repleut… bref, toutes les conditions sont réunies pour de belles poussées de champignons. Alors pas le temps de déprimer à cause de la météo ou des mauvaises nouvelles aux infos : c’est parti pour la cueillette ! 
Une belle idée pour passer un moment agréable en famille ou entre amis sans prendre de risques – encore faut-il choisir les bons champignons…

Les cèpes

La cueillette des cèpes est parfaite pour les débutants en la matière. Ces champignons marrons au pied dodu et appartenant à la famille des bolets sont faciles à trouver et à identifier. En plus d’être excellents, ils ne ressemblent à aucune espèce vénéneuse, ce qui est plutôt rassurant quand on n’a pas l’habitude de crapahuter dans les bois. Attention cependant au bolet satan, qui se différencie par son pied et sa mousse rouges, ainsi que par son odeur nauséabonde. Lui est indigeste et pourrait provoquer une belle gastro-entérite.

Allons, pas de panique, pour notre recette, nul besoin de marcher des heures dans la forêt : deux cèpes de taille moyenne suffisent. Puis, pour les moins chanceux – ou les plus fainéants – d’entre nous, il y a toujours la possibilité de se rendre sur le marché ou chez le primeur du coin. Les petits filous penseront également aux cèpes déshydratés. Dans ce cas, attention à la provenance. Si c’est ceux de mamie Martine ou de tonton Bernard, très bien. Si c’est ceux de monsieur Leclerc, vous oubliez ! (Toute ressemblance avec des personnes existantes ne saurait être fortuite 😀 )

Et maintenant, place à la recette !

Pappardelle aux cèpes

  • Portions: 4
  • Difficulté: facile
  • Imprimer

Ingrédients

400 g de pappardelle

2 cèpes

1 gousse d’ail

1/2 verre de vin blanc

Un bouquet de persil frais

Huile d’olive vierge extra

Sel

Poivre

Parmesan râpé

Instructions

  1. Faites chauffer une grande quantité d’eau. 
  2. Coupez les cèpes en fines lamelles et ciselez un peu de persil
  3. Dans une sauteuse, faites revenir la gousse d’ail écrasée et retirez-la avant d’ajouter les cèpes et le persil. Salez, poivrez et laissez rissoler 5 minutes.
  4. Lorsque l’eau bout, salez-la, et plongez-y les pappardelle.
  5. Arrosez les cèpes avec le vin blanc et mélangez bien. Lorsque le vin s’est évaporé, éteignez le feu.
  6. Égouttez les pâtes al dente en conservant un bol d’eau de cuisson, et versez un peu de cette eau dans les cèpes, si la sauce vous semble un peu sèche. 
  7. Versez les pâtes dans la sauce aux cèpes et faites-les sauter rapidement avec un filet d’huile d’olive.
  8. Servez avec des feuilles de persil frais, du poivre et un peu de parmesan râpé.

Petit plus : si vous avez peu de cèpes et que vous êtes nombreux, pas de problème ! Le cèpe étant un champignon très parfumé, il n’est pas nécessaire d’en avoir des tonnes dans l’assiette pour se régaler. Dans ce cas, ajoutez une briquette de crème à votre sauce et le tour est joué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *