B

Bucatini, asperges vertes et pancetta

Cette semaine débutait le Printemps des Poètes ! Bon ok, niveau température, on est encore en hiver, mais les beaux jours arrivent et la poésie n’attend pas. Dans nos assiettes aussi de belles notes poétiques en perspective : aujourd’hui par exemple, je vais vous parler de l’asperge verte, premier légume du soleil, que l’on commence déjà à trouver sur les étals du Sud de la France…

J’adore les asperges vertes ! Je trouve qu’elles ont plus de goût, sont plus raffinées. Il y a aussi la simplicité de préparation et la rapidité de cuisson. Puis cette belle couleur qui donne l’impression de croquer la nature renaissante à pleines dents ! Allez, vous aussi, mettez vos sens en éveil avec cette recette de pâtes aux asperges : c’est tout un poème !

L’asperge

Oui, faisons-lui fête :
Légume prudent,
C’est la note honnête
D’un festin ardent.

J’aime que sa tête
Croque sous la dent,
Pas trop, cependant !
Énorme, elle est bête ;

Fluette, il lui faut
Plier ce défaut
Au rôle d’adjointe,

Et souffrir, mêlé
Au vert de sa pointe,
L’or de l’œuf brouillé*.

Sonnets gastronomiques, Charles Monselet, 1880.

(*ou bien celui des pâtes ébouillantées :P)

Bucatini asperges et pancetta

  • Portions: 4
  • Difficulté: Facile
  • Imprimer

Ingrédients

400 g de bucatini

1 kg d’asperges vertes

200 g de pancetta

1 échalote

Huile d’olive vierge extra

Parmesan râpé

Sel

Poivre

Instructions

  1. Lavez les asperges, puis coupez les pointes – ici, nous en avons obtenu 200 g environ – et la partie tendre des tiges (jetez le pied). Epluchez l’échalote, émincez-la et coupez la pancetta en petits cubes. 
  2. Faites bouillir une grande marmite d’eau salée pour les pâtes et une petite casserole pour les tiges d’asperges.
  3. Faites bouillir les tiges d’asperges l’eau salée et faites revenir la pancetta. Une fois les tiges cuites, mixez-les avec une partie de leur eau, de sorte à obtenir une base de sauce.
  4. Versez les pâtes dans la marmite et égouttez-les à mi-cuisson (conservez l’eau de cuisson). Pendant ce temps, réservez la pancetta et conservez le gras pour faire revenir les échalotes et les pointes d’asperges. Ajoutez ensuite le jus d’asperges et mélangez bien. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
  5. Enfin, versez les bucatini dans la sauce et terminez la cuisson en ajoutant un peu d’eau de cuisson si nécessaire. 
  6. Dressez les assiettes en ajoutant les cubes de pancetta, le parmesan râpé et un tour de moulin de poivre noir.

Petit plus : Vous pouvez remplacer les bucatini par d’autres formats de pâtes longues comme les spaghetti grossi ou les linguine, ou par des pâtes courtes : fusillifarfalle

CategoriesPasta

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *