B

Bucatini alla Caruso

Finies les vacances, fini la Campanie, les saveurs du Sud, le soleil et la chaleur estivale de ma terre adoptive ; finis les baignades à la mer ou à la rivière et les apéritifs in piazza avec les copains ! Pour retrouver un peu de cette ambiance, c’est une recette napolitaine que je vous propose aujourd’hui : les bucatini alla Caruso. L’occasion pour moi de rendre hommage à cette terre que j’aime tant, ainsi qu’au grand ténor napolitain dont on célébrait, le 2 août dernier, le 100ème anniversaire depuis sa disparition. Car c’était bien le but de Caruso, rendre hommage à la Campanie, lorsqu’il créa ce plat coloré et savoureux.

Comme c’est le cas pour à peu près toutes les recettes traditionnelles, il en existe d’innombrables versions. L’important, selon moi, c’est de respecter les grandes lignes de la recette et de n’utiliser que des produits typiques de la Campanie – même s’ils viennent de votre jardin, du petit producteur du coin ou du primeur en bas de chez vous (tout le monde ne revient pas les valises pleines de légumes du potager, conserves de tomate, huile d’olive et autres pâtes ou fromages de Campanie, allons, faut quand même pas pousser mémé dans les orties) !

À propos de la recette…

Alors qu’est-ce qui est autorisé me direz-vous ?
Eh bien, faute de poivrons jaunes, utilisez des rouges ; faute de tomates San Marzano, prenez des tomates cerises ; mettez du piment et du pecorino… ou pas… Même les herbes aromatiques peuvent varier selon les goûts de chacun. L’idée c’est tout simplement de ne pas dénaturer un plat qui, à l’origine, était un hommage du ténor pour Naples, sa ville natale.

Bucatini alla Caruso

  • Portions: 4
  • Difficulté: Facile
  • Imprimer

Ingrédients

300 g de bucatini

250 g de poivrons jaunes 

250 g de courgettes

500 g de tomates San Marzano

2 gousses d’ail

1 petit piment 

Basilic frais

Persil frais

Origan

Huile d’olive vierge extra

100 g de pecorino râpé

Sel

Instructions

  1. Commencez par laver et sécher légumes et herbes. Puis égrainez les poivrons, le piment et les tomates, et coupez-les respectivement en petits morceaux. Épluchez l’ail, coupez les gousses en deux ou écrasez-les, et ciselez le persil. Enfin, ôtez les extrémités de la courgette et coupez-la en rondelles.
  2. Faites frire les rondelles de courgette dans l’huile d’olive, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées, puis égouttez-les, placez-les sur du papier absorbant et salez-les. 
  3. Mettez à chauffer une grande quantité d’eau pour la cuisson des pâtes et, lorsqu’elle bout, salez-la.
  4. Dans une grande sauteuse, faites revenir les gousses d’ail puis ajoutez le poivron et le piment. Salez, puis faites cuire le tout à feu moyen et à couvert pendant une dizaine de minutes. 
  5. Retirez l’ail, versez les tomates dans la sauteuse et faites cuire 5 minutes de plus avant d’ajouter une pincée d’origan et quelques feuilles de basilic. Prolongez la cuisson à couvert en remuant de temps en temps et rectifiez l’assaisonnement si besoin.
  6. Enfin, faites cuire les bucatini et égouttez-les al dente. Versez-les dans la sauteuse, ainsi que les courgettes et le persil, mélangez bien tous les ingrédients, puis dressez les assiettes et saupoudrez de pecorino râpé. 

Petit plus : Si vous craignez, vous pouvez retirer la peau des tomates à l’aide d’un éplucheur à peaux fines, avant de les couper.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *